Belgique :Des animations contre l’homophobie dans les écoles de la FWB

Plus de 90 animations par an visant à lutter contre l’homophobie seront organisées dans les écoles et les structures de jeunesse de Wallonie et de Bruxelles dans le cadre d’une convention pour trois ans qui a été signée vendredi avec l’ASBL Arc-en-Ciel Wallonie, a annoncé vendredi la ministre de la Jeunesse et de l’Egalité des chances de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Isabelle Simonis.
A l’occasion de ses dix ans, l’ASBL Arc-en-Ciel Wallonie, la fédération wallonne des associations de lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres, a reçu la ministre Simonis lors d’un colloque organisé au musée de la Boverie à Liège.
La convention a été établie pour trois ans sur base d’une subvention annuelle de 25.000 euros. Elle prévoit l’organisation d’animations contre l’homophobie dans les écoles et structures de jeunesse en Wallonie et à Bruxelles. Ce sont ainsi plus de 90 animations de sensibilisation par an qui seront organisées et ce, à destination de plus de 2.500 élèves et jeunes.
« A la foi..

Le maire de Linas condamné pour harcèlement moral et sexuel

Selon « Le Parisien«, le maire de Linas, François Pelletant, a été condamné par le conseil de prud’hommes de Paris à verser 66.000 € (192.000 dinars tunisiens) à son ancien amant tunisien, en précisant que M. Pellatant, marié et père de famille, a été condamné pour harcèlement sexuel et moral par le conseil de prud’hommes suite à une poursuite judiciaire entamée par son ancien amant, H., un Tunisien sans papier, âgé de 26 ans aujourd’hui.
Selon le journal, le maire de Linas avait rencontré, en 2014, le jeune homme sur un site de rencontre gay et l’avait aidé à quitter la Tunisie pour venir s’installer dans son appartement à Villejuif. Il lui a même proposé un poste de salarié au Carrefour des communes, fondé par M. Pellatant.
«Mais quelques jours après son arrivée en France, il est devenu l’esclave d’un jeu sadomasochiste dont le maire de Linas était le maître», a indiqué « Le Parisien ».
En effet, H. était devenu l’esclave du maire de Lilas tant sur le plan sexuel que professionnel et..

Une pétition réclame un droit à l’oubli pour les séropositifs

Deux anciennes ministres de la Santé, Roselyne Bachelot et Marisol Touraine ont signé un manifeste dénonçant les discriminations dont sont victimes au quotidien les porteurs du VIH et réclament un droit à l’oubli pour les personnes séropositives sous traitement.
Nahuel Pérez Biscayart, premier rôle du film « 120 Battements par minute » ou encore du prix Nobel de médecine Françoise Barré-Sinoussi, sont également signataires de cette pétition qui parle de « double peine » et revendique un traitement similaire aux personnes ayant guéri d’un cancer pour les séropositifs sous traitement – et donc non contaminants.
« L’ignorance, l’image de maladie honteuse qui traîne encore, alimente les préjugés et donc les discriminations » écrit Camille Genton, l’auteur du manifeste. Au quotidien, les difficultés et les discriminations sont nombreuses pour les séropositifs. Certains doivent mentir pour obtenir un prêt à la banque, d’autres se voient refuser des soins par un médecin ou une assurance. Cert..

Colombie-Britannique lgbt

Canada : Une nouvelle loi pour protéger les élèves LGBT en Alberta

Le gouvernement albertain travaille sur un projet de loi pour interdire aux écoles de rendre publique l’identité des élèves qui se joignent à des alliances gay-hétéro (AGH). Le projet de loi sera déposé à l’automne, selon le ministre de l’Éducation de l’Alberta, David Eggen.
Le ministre affirme qu’une « rhétorique politique dangereuse » sur la question des alliances force la province à agir.
«Ces alliances sont des environnements sûrs pour les élèves. S’ils choisissent de cacher leur participation à une AGH, ils devraient pouvoir le faire », a déclaré le ministre jeudi.
« Nous avons été témoins de la rhétorique dangereuse de Jason Kenney et d’autres députés du Parti conservateur uni (PCU). [Ceux-ci] révéleraient l’identité des élèves qui se joignent à une AGH. C’est pourquoi nous voulons rendre ce geste illégal », a dit le ministre.
Jason Kenney, un candidat à la présidence du PCU, a déclaré en août que « les parents ont le droit de savoir » lorsque leur enfant se joint à une AGH, à mo..

Fabrice Eboué ; le gangsta rap gay du film CoeXister

Le nouveau film de Fabrice Eboué sortira le 11 octobre
Synopsis
Sous la pression de sa patronne, un producteur de musique à la dérive décide de monter un groupe constitué d’un rabbin, un curé et un imam afin de leur faire chanter le vivre-ensemble. Mais les religieux qu’il recrute sont loin d’être des saints
Dans le cadre de la promotion de cette comédie, l’acteur dévoile aujourd’hui un extrait du filme dans lequel Jean-Pascal Zadi incarne un rappeur gangsta Gay.

VIH : Abivax confirme l’effet positif d’une molécule qui inhibe le virus

La société française de biotechnologie Abivax, qui cible le système immunitaire dans le but d’éliminer les maladies virales, a révélé les résultats préliminaires d’une étude sur ABX464, son candidat médicament contre le sida. Bonne nouvelle : ce dernier a eu un impact positif sur le virus, puisqu’il a réduit les réservoirs du VIH dans le sang.
Pour le découvrir, 11 patients infectés par le virus du VIH ont pris une dose de 150 mg d’ABX464 pendant 28 jours en plus de leur traitement antirétroviral. Seuls neuf d’entre eux ont fini l’étude, deux patients ayant subi des effets secondaires qui se sont depuis dissipés. Des échantillons de sang et des biopsies rectales ont été collectés à plusieurs reprises et les chercheurs ont constaté une réduction de l’ADN viral dans le sang chez huit de ces patients.
Ces conclusions, qui « confirment et prolongent » les résultats d’une précédente étude clinique autour du même candidat médicament dévoilés en mai dernier, sont encourageantes, selon les spé..

Sida: des chercheurs développent un antiviral capable de bloquer le VIH

Trois groupes de huit singes ont servi de cobayes aux chercheurs. Les deux premiers groupes ont été traité avec de simples anticorps et le troisième avec le triple anticorps qui vient d’être créé. Cinq jours après, les 24 singes ont été exposés à deux souches du virus simien du sida et à une combinaison de VIH. La majorité des animaux dans les deux premiers groupes, cinq et six sur huit respectivement, ont été infectés. Mais dans le troisième, il n’y en a aucun.
Cet antiviral a été développé par des chercheurs du groupe pharmaceutique français Sanofi et des Instituts nationaux américains de la santé (NIH). Il est présenté comme extrêmement prometteur pour la prévention et le traitement du virus du sida, après avoir protégé le groupe de singe du virus simien du sida (VIS) et des souches du virus de l’immunodéficience humaine (VIH).
La grande diversité génétique des VIH de par le monde constitue la principale difficulté pour produire des anticorps capables de combattre efficacement la pa..

VIH/SIDA : contamination croissante chez les plus de 50 ans

Une étude publiée dans The Lancet HIV fait le point sur les nouvelles infections à VIH en Europe. Les auteurs montrent que si les nouveaux cas sont restés stables chez les 15-49 ans, ils ont augmenté de 2% par an chez les plus de 50 ans, représentant une nouvelle infection par le virus du sida diagnostiquée sur six.
Selon les données communiquées par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), entre 2004 et 2015, plus de 300 000 nouvelles infections à VIH ont été rapportées chez les 15-49 ans dans les 31 pays de l’espace économique européen (EEE). Soit une incidence de 11,4 cas pour 100 000 habitants.
Durant la même période, 54 102 nouveaux cas ont été signalés chez les plus de 50 ans (2,6 cas pour 100 000 habitants), soit une nouvelle infection sur six. Ainsi, dans cette population, les taux de nouveaux diagnostics ont augmenté dans 16 pays : Allemagne, Belgique, Bulgarie, Estonie, Grèce, Hongrie, Irlande, Lettonie, Lituanie, Malte, Norvège, Pologne, Roumanie,..

Orléans : Louis Georges-Tin devient chargé de mission « égalité diversité »

Louis-Georges Tin, maître de conférences en littérature française à l’École supérieure du professorat et de l’éducation (Espé) de l’université d’Orléans, est le nouveau chargé de mission « égalité diversité » de l’établissement.
Louis-Georges Tin est l’initiateur de la journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie (le 17 mai).
L’universitaire est notamment connu comme militant et président du Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN).
Il est aussi co-auteur d’une tribune parue ce mois-ci dans Le Monde, dans laquelle « la question des emblèmes de l’esclavagisme » dans l’Hexagone est posée. Elle demande notamment que le nom de Colbert soit retiré de l’espace public (rues, établissements scolaires…), en raison du rôle joué par le ministre de Louis XIV dans la légalisation de l’esclavage.

L’ONU dévoile une charte pour lutter contre la discrimination des LGBT en entreprise

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) a rendu publique ce mercredi une charte mondiale pour soutenir le monde de l’entreprise dans la lutte contre la discrimination à l’égard des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexes (LGBTI) en milieu professionnel.
S’adressant à un public de dirigeants d’entreprises, de militants et de journalistes dans les bureaux de Microsoft à New York, le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme Zeid Ra’ad Al Hussein, a appelé le secteur privé à jouer son rôle dans la promotion de l’inclusion des personnes LGBTI en milieu professionnel.
« Le changement exige la participation active de toutes les pans de la société – y compris, surtout, du monde de l’entreprise », a-t-il déclaré.
« Les décisions des entreprises, que ce soit en matière de ressources humaines, d’investissement, d’approvisionnement, et même de marketing, peuvent avoir un impact réel, parfois profond, sur les droits de l’homme »..

le bus CitizenGo contre le genre arrive à Paris

Le bus CitizenGo sera à Paris et en Ile de France du 3 au 8 octobre. Il « vient dénoncer » l’idéologie du genre, qui d’après les responsables « s’insinue partout et notamment à l’école ».
L’organisation catholique conservatrice Hazte Oir (« Fais-toi entendre ») avait fait circuler fin février dans les rues de Madrid un bus affichant le slogan « Les garçons ont un pénis, les filles ont une vulve. Ne te fais pas avoir ».
Le bus orange avait été saisi début mars par les autorités de la capitale espagnole et la justice avait ouvert une enquête pour déterminer si le slogan constituait un « délit de haine ».
L’association espagnole Citizen GO lance également une pétition sur internet :
«De plus en plus, l’Education nationale utilise des « études de genre » pour lutter contre les inégalités hommes-femmes. Et le résultat, c’est qu’au lieu de lutter contre ces inégalités, l’Education Nationale promeut l’indifférenciation sexuelle : il n’y a plus d’inégalité puisqu’il n’y a plus de différence ! ..

Marc-Olivier Fogiel va écrire un livre sur la méthode de la GPA qui lui a donné deux petites filles.

octobre 2016 en pleine Manif pour tous, il partage une photo de son bonheur avec enfants sur son compte Twitter
Dans une interview donnée à TVMag ce jeudi 28 septembre à la veille de la diffusion sur C8 d’un documentaire qui lui est consacré, Marc-Olivier Fogiel se livre sur un thème qui lui tient particulièrement à cœur.
S’il confirme qu’il ne « fera pas de télé cette année » en accord avec France 3, il affirme qu’il y aura bien une quatrième saison de son émission « Le Divan ». L’animateur va prendre la plume pour écrire un livre. « J’ai besoin de temps pour écrire quelque chose de personnel, un livre sur la GPA .
Père de deux petites filles nées grâce à cette méthode de procréation qui permet à un couple homosexuel d’avoir recours à une mère porteuse pour mettre au monde un enfant pour un tiers, Marc-Olivier Fogiel explique que ce livre « ne sera ni un livre de témoignage ni un livre d’exhibition, mais une enquête écrite par un journaliste qui connaît très bien le sujet ».
« J’ente..

Nice: ZeFestival, créé par l’association LGBT Polychromes, fête ses dix ans

Dès ce jeudi soir et jusqu’au 22 octobre, ZeFestival fêtera ses dix ans. Organisé par l’ association niçoise Polychromes, il met en lumière les cultures lesbiennes, gay, bi et trans. En une décennie, le collectif a aussi vu souffler un vent de luttes sociales et d’acquisition de nouveaux droits. Des lueurs d’espoir parfois accompagnées de rejet.
« Le festival a été créé pour promouvoir les cultures LGBT, explique son président Thomas Cepitelli. Car la culture, c’est un moyen de s’ouvrir sur la société et de faire revendiquer des droits. » Et en matière de droit, depuis 2007, certaines avancées ont été gravées dans la loi. Entre autres, le changement d’état civil des personnes trans a été facilité.
« L’égalité de fait »
« Il y a surtout eu le mariage pour tous. Ça a été un grand combat, se souvient Thomas Cepitelli. Mais les débats ont aussi ouvert les vannes d’une homophobie décomplexée. » Des moments qu’il juge « très durs » : « On n’a pas fini de panser nos plaies. Et elles vont se r..

Australie : Le rappeur américain Macklemore déterminé à chanter sa chanson sur le mariage gay

Macklemore doit chanter son ode au mariage gay « Same Love », écrit avec Ryan Lewis, dimanche à Sydney lors du match qui mettra aux prises Melbourne Storm et les North Queensland Cowboys.
Initiative qui ne plait pas aux conservateurs alors que les Australiens sont invités à se prononcer par vote postal sur la légalisation du mariage entre personnes du même sexe.
« Je reçois beaucoup de tweets de vieux blancs en colère en Australie », a déclaré le rappeur dans l’émission de radio américaine The Cruz Show. « Je crois qu’il y a une pétition pour m’interdire de jouer ». Cela ne fait que le rendre « plus déterminé », a-t-il poursuivi.
De nombreuses organisations sportives se sont prononcées en faveur du « oui », y compris la Ligue nationale de rugby.
L’ancien Premier ministre conservateur Tony Abbott, fervent défenseur du « non », soutient une pétition qui demande à la Ligue de cesser de militer pour le mariage gay. « Les fans ne doivent pas être soumis à une finale politisée. Le sport c’es..

La Cour européenne condamne la loi contre la « propagande» homosexuelle russe

La Cour européenne des droits de l’homme a condamné la Russie à verser 43 000 euros en donnant gain de cause à trois militants russes LGBT qui avaient été condamnés pour «propagande de l’homosexualité », une loi jugée ce mardi discriminatoire.
La CEDH avait été saisie par trois militants russes, condamnés à des amendes pour avoir manifesté contre ce texte. Ils avaient notamment déployé devant un lycée une banderole proclamant : » l’homosexualité est naturelle » ou encore » l’homosexualité n’est pas une perversion « .
Avant de se tourner vers la justice européenne, ces trois requérants avaient tenté tous les recours possibles en Russie, mettant en avant que cette loi s’assimilait à une interdiction quasi absolue de faire publiquement référence à l’homosexualité. Un échec. La plus grande instance juridique russe avait notamment pointé le risque « de créer une impression déformée d’équivalence sociale entre les relations maritales traditionnelles et non traditionnelles « .
Le gouvernement..

Translate »
Close

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer