Brésil: Le pape souhaite du bonheur à un couple gay qui a baptisé ses enfants adoptés

Le pape François a adressé par courrier ses vœux le bonheur à la famille de Toni Reis et David Harrad, le responsable du groupe « Dignité », qui représente la communauté LGBT de l’Etat du Parana, dans le sud du Brésil. Avec son époux, David Harrad, ils ont en effet baptisé, dans la cathédrale de Curitiba, les trois enfants qu’ils viennent d’adopter.
Le couple a reçu une lettre du Vatican de Mgr Paolo Borgia, conseiller du secrétaire d’État Vatican, pour le baptême catholique de leurs trois enfants (Allyson, Jessica et Filipe) dans une église à Curitiba (sud du Brésil)
«Le pape François souhaite vous féliciter, en appelant à l’abondance de grâces divines pour la famille, afin de vivre constamment et fidèlement la condition des chrétiens».
Les sources du Vatican ont minimisé l’importance de cette lettre, en disant que le pape François essaie toujours de répondre positivement à des milliers de lettres semblables qu’il reçoit tous les jours.
Toni Reis, âgé de 53 ans et l’anglais David Harrad, âgés de 59 ans, sont ensemble depuis 27 ans. Ils ont pu à officialiser leur mariage en 2011, lorsque la Cour suprême du Brésil a reconnu l’«union stable» même pour les couples de même sexe, ce qui en pratique donne des droits assimilés à ceux des couples hétérosexuels, en leur accordant l’accès au mariage, l’adoption, l’héritage et la mort. En 2012, ils ont adopté Allyson, un garçon de 16 ans et en 2014, Jessica (14 ans), et Filipe (11 ans).
Ceci est un autre coup de pouce vers la reconnaissance ecclésiale des personnes LGBT, entreprise par un pape déterminé à éliminer toute trace de discrimination à l’égard de ces personnes au sein de l’Église. Le pape François a dit en 2016 que, selon lui les homosexuels «ne doivent pas être victime de discrimination, mais respectés et accompagnés au niveau pastoral», répétant une formule utilisée au cours de la première année de son pontificat, quand il a surpris tout le monde avec sa déclaration : «Si quelqu’un est gay et cherche le Seigneur avec sincérité, qui suis-je pour juger ?».

Translate »
 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer