Le champion olympique de canoë Wilfrid Forgues est devenu une femme et s’appelle désormais Sandra

La sportive, connue jusqu’ici comme Wilfrid Forgues, a raconté à « L’Equipe » ce qui l’a conduite à réaliser sa transition, 22 ans après avoir remporté les JO d’Atlanta en canoë biplace.
Médaille d’or olympique de canoë à Atlanta en 1996, mais aussi 5 fois championne du monde et 10 fois championne de France, Sandra se prénommait à l’époque Wilfrid.
Elle raconte qu’à l’âge de 6-7 ans, elle « allait au catéchisme, croyait en Dieu ». « Tous les soirs je priais pour renaître en fille », confie-t-elle.
Plus tard, toute au long de sa carrière sportive, Wilfrid Forgues va lutter contre lui-même. « Je me réfugiais dans le sport, dans mes capacités physiques qui étaient assez fortes. Il m’arrivait de rentrer d’une séance de musculation tout gonflé, de me regarder dans la glace et de m’insulter », raconte l’ancien sportif.
Depuis son changement de genre, Sandra se dit « très agréablement surprise des réactions ». « Mais je reste prudente, il y a la phase d’annonce et puis celle du vécu. Et là, les choses peuvent ne pas être aussi idylliques », nuance-t-elle.
Dans une autre interview à « Canoë-Kayak Magazine », Sandra expose le long et difficile cheminement qui, depuis les années 80 s’est transformé en un sentiment apaisé grâce au soutien de son épouse. « Au départ j’avais honte et j’ai gardé cela en moi. Aujourd’hui, j’ai pris la bonne décision. J’ai le sentiment d’être sortie de prison ».

Commentaires Facebook

Hits: 21

Partager:
Translate »
 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer