Le conjoint homosexuel d’un Européen a le droit de séjour partout dans l’UE

La justice européenne est en passe de donner raison à Roumain Adrian et à l’Américain Claibourn. L’avocat général de la Cour européenne de justice a estimé ce jeudi que les pays de l’Union doivent accorder un droit de séjour au conjoint homosexuel.

« Ca a commencé en 2012, raconte Adrian Coman. J’étais sans emploi à Bruxelles après avoir travaillé au Parlement européen. Clairbourn et moi cherchions à vivre ensemble quelque part et la Roumanie était une option. Alors j’ai écrit un courrier au gouvernement roumain lui demandant si on pouvait vivre en Roumanie, comme le prévoit la directive européenne sur la libre-circulation et on a reçu une réponse négative. »
La question en jeu devant la justice européenne, saisie par Bucarest, n’est pas le mariage gay, qui n’est pas reconnu en Roumanie, mais bien la libre circulation.

Asztalos Casba se bat pour des droits des homosexuel, au sein du Conseil roumain contre la discrimination :
« L’Etat roumain n’a pas d’obligation de reconnaître le mariage gay, mais la liberté de mouvement est obligatoire pour les couples de même sexe, puisque nous faisons partie de l’Union européenne. Sinon nous aurons des citoyens européens avec des statuts différents, des citoyens de seconde zone dans l’UE.  » Mariés depuis 7 ans, Claibourn et Adrian ont toujours eu le soutien de leur famille, même depuis qu’ils sont sous les projecteurs des médias. Leur combat est en effet une première en Roumanie.

Réagissez:

Hits: 5

Partager:
Translate »
 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer