Grande Bretagne: le racisme et l’homophobie augmente dans le foot anglais

Les incidents liés au racisme et à l’homophobie dans le football anglais sont en nette hausse, selon le rapport publié par l’organisme de surveillance Kick It Out, qui décompte une hausse de 59% dans les cas de discrimination à la mi-saison.
Plus de 300 rapports concernant 282 cas de discrimination ont été recensés par l’organisme avant la fin de l’année 2017, contre 177 incidents l’an dernier à la même époque.
Cette augmentation est d’autant plus forte dans le milieu professionnel, puisque 131 de ces 282 incidents ont eu lieu dans les quatre premières divisions du pays, représentant une hausse de 75% par rapport à la saison dernière, selon Kick It Out.
Parmi les incidents recensés, plus de la moitié sont des cas de racisme, un sur cinq d’homophobie et un sur dix d’antisémitisme.
Récemment, plusieurs clubs de Premier League ont été ciblé pour ce genre d’incidents. Les supporters de Chelsea ont été accusés d’antisémitisme après des chants entendus lundi lors de la défaite des Blues face à Watford, alors même que le club avait lancé quelques jours plus tôt une campagne de sensibilisation.
West Ham, de son côté, vient de se séparer de son responsable du recrutement Tony Henry, accusé d’avoir tenu des propos racistes révélés dans le journal britannique The Daily Mail.

Commentaires Facebook
Partager:
Translate »
 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer