Kosovo: première « Gay Pride »

Ce mardi avait lieu la première Gay Pride dans les rues de la capitale du Kosovo, Pristina.
Environ 300 personnes ont défilé ont défilé dans les rues à l’appel d’associations de défense de la communauté LGBT.
La marche, «Au nom de l’amour», a été organisé par neuf organisations non gouvernementales pour sensibiliser et mettre fin aux préjugés dans la société kosovare.
Le président kosovar Hashim Thaçi est brièvement venu dire que « toutes les communautés sont égales », mais le Premier ministre Ramush Haradinaj n’est en revanche pas apparu.
Cette Gay Pride a donné lieu à un déferlement de haine homophobe sur les réseaux sociaux.
Les médias ont également été les destinataires d’un mail de menaces contre les organisateurs et les participants, appelant à « tuer ceux qui sont immoraux, au nom de la morale ». Mais la manifestation n’a donné lieu à aucun incident.
Pour les associations LGBT, l’homophobie reste un sentiment très répandu au Kosovo. Selon Agim Margilaj, l’un des organisateurs de la marche, « 80% des membres de la communauté ont eu à subir des violences physiques, des pressions, du chantage ».
Il y a encore un sentiment anti-gay largement répandu dans le pays à prédominance musulmane qui a déclaré son indépendance en 2008.

Partager:
Translate »
Close

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer