L’ILGA-Europe publie sa Rainbow Map qui établit un classement des pays européens en matière de droits LGBT

L’ILGA Europe (International Lesbian & Gay Association) publie sa carte 2017 dressant l’état des lieux des droits LGBT à travers l’Europe.

49 pays européens y figurent au total faisant apparaître un net contraste entre les états d’Europe centrale – très en retard – et les états occidentaux plutôt placés en tête du classement à l’exception notable de l’Italie.
Les pays sont classés sur une échelle de 1 à 100% en fonction de critères multiples qui déterminent l’avancement des droits et protections des personnes LGBTI dans chaque état.

En tête du classement, on trouve Malte (88%), le premier pays du continent à interdire les « thérapies de conversion », suivi de la Norvège (78%) et le Royaume-Uni (76%).
La France recueille 71% sur ce baromètre contre 67% l’an dernier. Cette meilleure notation provient en particulier des progrès enregistrés au cours de l’année écoulée sur la question du changement d’état civil des transgenres au sein de la loi Justice XXIe siècle. Cette avancée s’ajoute à l’autorisation sous conditions du don du sang pour les homosexuels et de la mise à disposition de la PrEP comme outil de prévention du VIH.

L’Arménie, la Russie et l’Azerbaïdjan figurent comme les pays où le sort des LGBT est le plus mauvais sur le continent.

Translate »
 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer