Montpellier « Capitale de la pédale »

Mardi matin, les Écologistes de Montpellier, représentés par Coralie Mantion, Manu Reynaud et Christian Dupraz, ont décidé de rebaptiser Montpellier en « Capitale de la Pédale ». Une opération humoristique, destinée à sensibiliser à la mise en place d’un plan vélo dans la ville, car ils estiment insuffisante la politique municipale en matière de déplacement doux.

Les Écologistes ont donc choisi d’installer un panneau « Montpellier – Capitale de la pédale » à l’entrée de la ville. Un jeu de mots qui en choque plus d’un et notamment des élus ou proches de la majorité. Sur Twitter, Jérémie Malek, conseiller municipal de Montpellier en charge de la lutte contre les discriminations, a vivement interpellé le groupe d’EELV en parlant de “communication insupportable. »Il y voit un « appel à la haine (…) Jouer ainsi avec les mots stigmatise de façon outrancière la communauté ».

Pour Manu Reynaud, il n’y a pas raison à polémique : « Ça vient des Écolos. Politiquement, sur le côté libertaire, on ne peut pas nous accuser. Nous sommes les premiers défenseurs des minorités, de la communauté LGBT, et pour nous tout ça ne fait pas l’objet de débat. C’est un clin d’oeil gay friendly ». Et de défendre la forme d’un message que chacun est en droit de juger maladroit. « C’était plus sympa de le faire sur ce ton. C’est bienveillant, il n’y a pas de mauvaises intentions » plaide t-il.

Réagissez:

Hits: 22

Partager:
Translate »
 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer