USA :un jeune homme gay récolte 75.000 dollars pour aller à l’université

Seth Owen, un adolescent de Floride, valedictorian de son école ( titre académique attribué aux meilleurs étudiants des écoles et universités américaines) , 17 de moyenne générale (4,16 GPA), capitaine de l’équipe de natation, président des élèves en seconde, trésorier en première, n’a qu’un rève : aller à l’université . Mais ses parents profondément religieux l’ont chassé de leur maison et ont juré de ne pas dépenser un centimes pour payer l’université.
Ils ont renié leur fils parcequ’ils avaient découvert que Seth était gay et qu’il avait refusé de poursuivre « une thérapie de conversion », un programme controversé destiné à « le transformer »
Les parents de Seth Owen ont découvert qu’il était gay en seconde. «J’étais en train d’étudier et mon père a décidé de regarder dans mon téléphone», témoigne le jeune homme. Le père trouve une photo de l’adolescent en train de tenir la main d’un garçon.
Les parents de Seth – et leur église – croient fermement dans une obéissance filiale, et son père a menacé Seth lui affirmant qu’il serait dans ses droits bibliques de le lapider pour désobéissance.
Alors qu’il était accepté à la prestigieuse université de Georgetown, Seth Owen a appris qu’il ne pourrait recevoir de bourse, le montant a été calculé par rapport aux revenus de ses parents. Or ils ont coupé les ponts avec leur fils en raison de son homosexualité.
L’étudiant essaie d’expliquer à Georgetown son changement de situation, le fait qu’il ne soit pas aidé financièrement par ses parents, mais l’université refuse de réévaluer le montant de la bourse. Seth doit alors endosser seul 20.000 dollars de frais de scolarité –une année dans cet établissement coûte environ 57.000 dollars (48.900 euros). Cette université est sa seule option, il a déjà refusé toutes ses autres affectations.
L’une de ses professeures, Jane Martin, décide alors de créer une cagnotte en ligne sur Gofundme, avec un objectif de 23.000 dollars (19.600 euros). Après six semaines et 750 donations, elle atteint 50.000 dollars (43.000 euros). Depuis la parution de l’article sur NBC, elle dépasse les 75.000 dollars (64.000 euros).
Si l’Université de Georgetown décide finalement de réévaluer la bourse de Seth Owen, lui et sa professeure offriront l’argent à un autre adolescent qui a vécu la même chose. Car le cas de Seth est loin d’être isolé. Selon les chiffres du Williams Institute, 700.000 personnes LGBTQ âgées de 18 à 59 ans ont dû se plier à une «thérapie de conversion». D’après les estimations de l’institut, 57.000 adolescents (13-17 ans) risquent de subir ce type de thérapie avant leurs 18 ans. De plus, 40% des jeunes SDF aux États-Unis seraient à la rue à cause de leur orientation sexuelle et du rejet de leur famille –ce chiffre pourrait être sous-estimé. Plus des deux tiers des adolescents et adolescentes LGBTQ ont éprouvé un sentiment de rejet de la part de leur famille après leur coming out.

Réagissez:

Hits: 27

Partager:
Translate »
 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer