W9 suspend un de ses commentateurs de foot après des propos homophobes

La chaîne du groupe M6 a réagi aux propos homophobes de son commentateur Denis Balbir prononcés lors du match de football RB Leipzig/OM diffusé jeudi soir sur W9 une fois l’antenne coupée.
Dans une vidéo diffusée sur Twitter, Denis Balbir déclare: « Je suis bien content pour ces pédés-là… Arrogants au match aller, comment ils étaient sûrs de gagner… Enfoirés… ».
« Il a tenu à s’excuser publiquement », a souligné la chaîne, qui « tient à rappeler que le respect de l’adversaire s’impose en toutes circonstances ».
Sur Twitter, Denis Balbir s’est excusé pour ses propos. « Je suis navré de ces propos déplacés échangés hors antenne et qui n’ont donc jamais été diffusés sur la chaîne. Je présente mes excuses à tous », écrit le commentateur, qui cherche à les relativiser en ajoutant: « La diffusion de cette séquence privée et en aparté sur les réseaux sociaux est cependant particulièrement malveillante ».
La ministre des Sports Laura Flessel a salué sur Twitter la décision de la chaîne : « Les propos homophobes même hors antenne sont condamnables. J’organiserai le 17 mai prochain à @INSEP_PARIS un colloque #exaequo, ‘sport et homophobie, parfois l’égalité est une victoire’ ».
L’association l’Amicale des jeunes du Refuge a condamné sur Twitter: « L’homophobie dans le monde du football semble prendre place à tous les étages. Joueurs, supporters, entraineurs et maintenant les présentateurs commentateurs sportif. Une gangrène généralisée qui n’est pas prête de guérir ».

https://twitter.com/balbir_denis/status/984724224177856512

 

Réagissez:

Hits: 24

Partager:
Translate »
 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer